Canal Midi, une partie du quartier Cureghem à Anderlecht, aux abords de la gare de Bruxelles-Midi. Des tours de logements sociaux, quelques rues et des espaces peu structurés… c’est là que se déroule depuis 2011 un contrat de Quartier Durable qui vise l’amélioration du quartier par différents investissements. Mais quelle place existe pour les habitants ? qu’ont-ils à dire ou à proposer ?

Ouvrir le projet au plus grand nombre

Même s’il y a eu des phases préalables de consultation de la population et qu'un ensemble de projets a été sélectionné, de nombreux éléments restent à éclaircir, à construire, à concevoir… Faire savoir qu’il existe des aspects à débattre, à penser collectivement et de rendre publics les enjeux d'un tel programme est une première étape importante.

Construire des propositions avec les habitants du quartier 

Différents moments sont organisés pour approcher une thématique, donner son avis, proposer des idées et faire des recommandations : le parcours logement, les aménagements de parcs, la question de la propreté, la place des jeunes…

Ces temps se passent sous forme de dialogues dans l’espace public, d’ateliers réunissant habitants, travailleurs et techniciens, souvent organisés à l’antenne de quartier. De cette façon, il s’agit de moments qui visent à construire ensemble une évolution du quartier correspondant aux besoins des habitants. Ces temps de rencontre sont aussi l’occasion de suivre l’avancement des différents projets.

Croiser les différentes initiatives

De nombreuses actions sont portées par des associations du quartier ou d'un peu plus loin, par différents services communaux, par des comités d'habitants… Prendre le temps et se donner les moyens pour s’y retrouver dans cette diversité est un autre enjeu de la démarche.

Par exemple, le parcours logement, organisé actuellement, permet que tous les acteurs liés au logement expliquent leur démarche, qu’il s’agisse du Foyer anderlechtois, d’associations contribuant à la rénovation du logement ou à l’amélioration des installations en veillant aux économies de consommation, aux matériaux utilisés…

Maintenir la dynamique au-delà des 4 années 

Comme son nom l’indique, le contrat de quartier se veut durable ; durable dans ses investissements, mais aussi dans sa dynamique. Celle-ci ne se limite pas à une implication dans la construction des projets; elle cherche à se prolonger au-delà des 4 années, en associant les habitants comme partenaires et partie prenante des futurs débats, modes de gestion et choix pour le quartier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le blog de Canal Midi

Le projet du contrat de quartier Canal-Midi

  • Un programme de rénovation du quartier sur 4 ans
  • Une somme de 14 millions d’euros, principalement versés par la Région de Bruxelles-Capitale
  • Des projets de transformations physiques : des logements, des crèches, des infrastructures sportives, la rénovation de voiries, l’aménagement de parcs
  • Des projets socio-économiques : aide à la recherche d'emploi, activités sportives et culturelles, potagers urbains, accompagnement des jeunes en décrochage scolaire...
  • Une zone d'intervention qui s'étend du chemin de fer à la rue des Goujons et au canal, comprenant les immeubles du Square Albert Ier, celui des Goujons et passant par le square des Martyres Juifs

Vidéo

Le 1er parcours du logement, de la rénovation et l'isolation de Cureghem - 11 février 2012


La démarche de participation est financée par la région Bruxelles-Capitale dans le cadre du contrat de quartier durable Canal-Midi, avec le soutien et l’accompagnement de la commune d’Anderlecht.