Community Land Trust

 

 

Avoir accès à la ville, pouvoir y habiter, y vivre dans un quartier avec des voisins, y travailler… Face à l’exclusion générée par la hausse du prix du foncier, des communes et des associations ont créé aux Etats-Unis des organisations visant à acquérir des terres et à les gérer comme un bien commun. Ils ont fondé les Community Land Trust (CLT) qui acquièrent, possèdent et gèrent des terrains et des bâtiments avec la collectivité et pour le bien de la collectivité. Aujourd'hui, porté par la société civile, des premiers CLT voient le jour à Bruxelles et dans le reste du pays.

 

Repenser l’accès et la gestion de la ville

Lorsqu’on a entendu parler des CLT pour la première fois en 2008, ce n’est pas uniquement la garantie d’un accès perpétuel au logement pour les ménages aux revenus limités qui nous a séduits, mais également les origines de ces expériences, les principes sur lesquels elles reposent et les innovations en termes de gestion partagée mis en place. Qu’il s’agisse des précurseurs qui ont osé repenser la ville et sa conception, que ce soit par le biais des cités-jardins, de nombreuses connexions avec les CLT existent.

C’est l’accès au logement, à des équipements pour le quartier, à des espaces publics qui les CLT remettent entre les mains de tous. Le sol est un bien commun et des mécanismes juridico-financiers le sortent de la spéculation ! Il est géré collectivement par ceux qui l’occupent, mais aussi par la société civile, les voisins et par des personnes représentant l’intérêt public.

La plateforme CLT Bruxelles

L’association « Plateforme CLT Bruxelles » a été créée début 2011 à l’initiative d’une quinzaine d’associations, dont Periferia, qui ont rédigé et signé une charte dès mai 2010 sur les conditions de mise en place des Community Land Trust à Bruxelles. La plateforme entend promouvoir et défendre le modèle des CLT sur base des éléments communs à tous les CLT existants à ce jour (essentiellement aux USA). Elle soutient toutes les initiatives qui prennent les CLT comme modèle de développement de la ville et, dans ce cadre encourage, la mise en place d’un Community Land Trust à Bruxelles.

Periferia a contribué à l'animation de la plateforme et a copiloté en 2011 et 2012 une étude de faisabilité du modèle CLT en Région bruxelloise.

Vers la mise en oeuvre du premier CLT en Belgique

Audacieuse, l’expérience des CLT est porteuse d’alternatives qui nous ont incité à aller plus loin, d’abord avec un collectif d’associations bruxelloises, puis avec de nombreuses familles, des citoyens, des pouvoirs publics… En 2013, une nouvelle étape commence, celle de la mise en œuvre d’un CLT régional bruxellois soutenu par le gouvernement régional. Periferia est investit dans l'équipe qui met concrètement en place les structures du Community Land Trust régional et initie les premiers projets immobiliers. 

En Wallonie, une plateforme associative se crée à l’initiative d’une quinzaine d’associations diversifiées dans leurs activités et leurs territoires d’intervention pour porter la dynamique du Community Land Trust autant en ville que dans les espaces ruraux.

En Flandre, c’est à Gand que le modèle a inspiré l’association Samenlevingsopbouw qui y mène une réflexion d’adaptation du CLT à la spécificité territoriale.

Dernière publication autour des Community Land Trust




 

 

Le blog de la plateforme CLT-B

 

 

Les Community Land Trusts  

  • Séparation entre la propriété du terrain et celle du bâti, le bâti pouvant devenir propriété de familles à bas revenus grâce à l’abaissement du prix sans la valeur du sol

  • Propriété et gestion collective des terres par le CLT avec un mode de gouvernance tripartite incluant les usagers de ces terrains, les riverains qui les soutiennent et les pouvoirs publics 

  • Habitat accessible de façon perpétuelle, en se basant sur un retrait du sol du marché et une formule de revente évitant la perte des subsides investit et les effets de la spéculation immobilière

  • Diversité au sein de l’habitat en créant des logements, des lieux de production et des espaces associatifs et culturels ouverts aux quartiers

  • Modèle d’inspiration alliant dynamisme individuel et nécessité de l’organisation collective.

Documents

   

 


L'étude faisabilité a été financée par le Secrétaire d'Etat chargé du logement pour la Région Bruxelloise. La plateforme a également bénéficié du soutien de la Loterie Nationale.