Capacitation dans les quartiers


En 2011, un contrat de Quartier Durable se préparait à Scheut, dans la commune d'Anderlecht. Dans ce moment de définition d’investissements, comment donner la parole et prendre en compte ceux qui ne viennent pas aux réunions, mais qui pourtant font tous les jours la vie du quartier ?

Poser des regards sur le quartier

Par le biais de plusieurs groupes et petits rassemblement, on a identifié les potentiels et points à améliorer, défini des besoins, réalisé des diagnostics marchants avec des personnes âgées, des personnes handicapées, des personnes précarisées, tout en veillant à la présence des différentes générations.

En faisant se croiser les différents points de vue récoltés, on a pensé ensemble des projets pour le quartier. 

Se faire entendre pour être pris en compte

Ces éléments recueillis, ces différentes perceptions, ont été portés à la connaissance de la commune et du bureau d’architectes en charge de la préparation du contrat de Quartier Durable (programme de revitalisation).

Une attention particulière a également été portée pour encourager la participation directe des personnes dans les instances officielles du contrat de quartier (commissions de quartier, assemblées générales) pour qu’elles y apportent leurs regards et demandes. 

Se donner les moyens d’agir

Pour plusieurs habitants, un des obstacles à l’implication dans la vie du quartier réside dans le manque de moyens financiers, mais aussi dans le sentiment que, tout seul, on n'y arrive pas et qu'on a besoin de se sentir soutenu.

Progressivement, l'idée d'un budget participatif a germé dans les esprits. En s'inspirant des expériences latino-américaines, des enveloppes de quartier, d'une pratique similaire à Charleroi, l'ensemble des personnes mobilisées ont imaginé cette autre manière de faire, qui est en cours dans le quartier depuis 2012.

 

 

 

 

Documents

 


 

L'étape suivante de cette démarche: le budget participatif de Scheut

 


La CoCom (commission communautaire commune de Bruxelles-capitale) a soutenu cette initiative, avec l’appui de la commune d’Anderlecht.